Qui s’en souvient ? David Ramolet

qui s'en souvient David Ramolet, roman

 

Oui, oui vous le connaissez, je vous en ai déjà parlé, et David Ramolet n’en est de toute façon pas à son premier ouvrage.

Si avec  « De la sciure dans les veines », l’auteur nous avait emmené dans l’univers du cirque, il nous entraîne ici dans un autre cirque, celui du show business, celui du chanteur qui réussi, qui réussi même très bien et puis qui chute… pour se relever, ou pas… Vous ne croyez tout de même pas que je vais vous raconter l’histoire ? Si ?

Eh ben non !

Avec cette tendresse toute particulière mais aussi sa sympathie et son regard objectif pour l’univers de la musique, David Ramolet nous entraîne dans l’histoire touchante, prenante de Lionel Thorin, ancienne star déchue. Il dépeint avec force les personnages qui accompagnent le chemin de cette idole du passé, les met en lumière avec finesse et bienveillance.

C’est un roman qui vous marque et vous interroge tout à la fois, un roman qui nous rappelle que le succès n’est jamais seulement l’affaire de la chance ou d’une personne mais bien un travail patient et constant avec en plus, toujours, l’amour et le soutien de ceux qui nous entourent et restent dans l’ombre… Il y a un côté polar dans ce roman, un suspens distiller habilement…

En fait David Ramolet a le chic pour nous conter le cirque de la vie , nous le faire aimer même quand le ciel s’obscurcit et le rendre haletant !

Résumé :

« Émergeant au début des années 80, Lionel Thorin obtient un succès colossal avec ses premiers titres, Mystère Infantile, Bouteille à la Mer et les Quartiers Gris. Auteur brillant, ce chanteur à l’image décontractée et sensible, impose très vite son style. La pertinence et l’originalité de ses deux premiers albums font de lui l’un des espoirs les plus prometteurs de la chanson française. Malheureusement, sans que personne ne puisse véritablement l’expliquer encore aujourd’hui, Lionel Thorin va retomber dans l’anonymat aussi rapidement qu’il avait franchi les sommets de la célébrité.
Cet extrait, trouvé sur une vieille encyclopédie consacrée à la chanson française, résume à lui seul ce chanteur aujourd’hui oublié. À qui la faute ? Personne ne peut le dire et surtout pas cet artiste abandonné. Pourtant, sa rencontre fortuite avec Sonia, admiratrice inconditionnelle, va peu à peu transformer son quotidien jusqu’à le ramener vers ce qu’il a trop longtemps perdu.
Ce chanteur déchu rêve encore de se réchauffer à cette folle lumière qui l’a pourtant si violemment brûlé. À peine s’il a conscience que ce sursis ne peut lui être offert que par ceux qui l’aiment intensément. »
Qui s’en souvient ?
David Ramolet. Les éditions Ella.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.