Quand le hard rock s’inspire

Iron Maiden Eddie la mascotte

 

Aujourd’hui, je me fais plaisir et à défaut de parler livres (je n’ai rien lu, j’avoue, enfin si, mais sur le référencement, sur WordPress aussi…), je vais parler musique.

C’est bien connu, la musique est source d’inspiration et adoucit les mœurs, mais de qui, de quoi la musique s’inspire t’elle ?

Des groupes à la culture « télévisée » ?

 

Prenons le cas Iron Maiden, groupe anglais mondialement connu de hard rock qui a su séduire tant par sa musique que par ses thèmes des milliers de chevelus.

 On embarque avec la Vierge de Fer

 

Iron Maiden, conduit par Steeve Harris et pierre d’angle de ce groupe mythique pour les « métalleux », aura su au fil des années construire la patte de la « Vierge de Fer », tant par son inspiration musicale que par sa culture.

 

 

Iron Maiden le groupe

Mais qu’est-ce qui inspire ce groupe,

tant musicalement que textuellement

(non ils ne font pas que du bruit !) ?

 

 

 

 

 

Leur univers ne se limite pas aux films, aux livres, non, ils parcourent également la mythologie, la religion, l’histoire. Ils ne se contentent pas toujours d’un résumé, s’inspirant librement d’un thème, d’une sensation, d’une atmosphère.

 

 

Qui manie quelque peu l’anglais aura reconnu parfois simplement à quelques mots que l’on vous parle d’un film, c’est par exemple le cas de « The Edge of Darkness » tiré de l’album X-Factor, inspiré du non moins célèbre Apocalypse now de Francis Ford Coppola, tant par la musique que par les paroles (« I wanted a mission, they give me one », m’a rappelé avec force et sans aucun doute ce film, alors que je ne maniais déjà plus la langue de Shakespeare depuis longtemps). D’autres films ont aussi inspiré ce groupe, comme «The Clansman » de l’album Virtual XI qui fait référence à Brave Heart de Mel Gibson, sans compter les séries.

 

Iron Maiden Killers

 

Mais si Iron Maiden se contentait de films et de séries pour asseoir sa suprématie musicale, non ils savent également parler de littérature, de Shakespear à Edgar Allan Poe (« Murders in the rue Morgue »), en passant par la poésie : « The rime of the ancient mariner » de l’album Powerslave est totalement inspiré de La complainte du vieux marin de Samuel Taylor Coleridge.

La muse de ce groupe virevolte et butine aussi les thèmes de la Bible, s’inspire de la Parabole de l’évangile selon Saint Luc avec la chanson « Prodigal son » extrait de l’album Killers et va jusqu’à fouiller l’Histoire pour nous inspirer à notre tour.

 

 

Iron Maiden Peace of mind

 

Même si vous n’aimez pas la musique qui fait saigner les oreilles, un petit tour sur Wikipédia vous permettra de voir tous les films, séries, livres, religions, mythes qui les ont inspiré tout au long de leur carrière et pour les inconditionnels du Metal : Metalorgie  et Aux Portes du Métal sont à déguster aussi !

 

 

 

Tout cela pour vous dire que ce n’est pas parce qu’on joue fort avec sa guitare et sa batterie qu’on n’a pas de culture… Eh oui ! ​​​​​​​

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!