Et voici la nouvelle du vendredi !

Je ne vous apprendrai plus rien en vous disant que c’est évidemment l’heure et surtout le jour de la nouvelle du Trophée Anonym’Us ou alors vous venez juste d’arriver et vous avez tout de même 14 nouvelles à lire… Mais quand on aime, on ne compte pas !

Alors la voici la voilà, la 15 ème nouvelle du Trophée Anonym’Us, elle s’appelle Parkinson of a Bitch, mais je  rassure les anglophobes, le reste du texte est en français.

 

Trophée Anonym'us

 

Parkinson of a bitch

 

La sonnerie de mon portable me colle un coup de taser.

Ce n’est pas la première fois que je prends une telle châtaigne en plein sommeil, mais je ne m’y habitue pas. D’autant que cette nuit, je suis pris par surprise. J’étais sûr d’être tranquille en agrippant mon oreiller sur le coup de minuit. Les infirmières m’avaient affirmé que cette vieille bourrique serait dorénavant privée de téléphone à partir de dix-neuf heures. Pourtant le numéro appelant ne laisse planer aucun doute. C’est celui de l’EHPAD, établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes, un rectangle de béton blanc puant sur lequel je rêve que s’abatte la foudre nucléaire.

Nathalie s’enroule dans la couette en grognant.

Je me lève en titubant pour m’enfermer dans la cuisine, dos appuyé au frigo.

Maman ? Quoi encore ?

Nicolas, viens me chercher. Salaud, viens me chercher. Il faut que tu viennes vite… il se passe des choses ici, des messes juives, des orgies inimaginables. Ces salopes d’infirmières veulent que je crève, tu sais, parce que j’ai vu leur manège, j’ai déjoué leur complot. Elles ont enlevé ton frère. Ce sont des chiennes du Diable, viens me chercher, vite, maintenant… Viens, salaud !

Le chuchotement hystérique de ma mère dans le combiné, sur le mode « L’Exorciste », me glace le sang…

Et pour la suite, c’est ici :

http://trophee-anonymus.blogspot.fr/2016/12/nouvelle-anonyme-n15-parkinson-of-bitch.html?spref=fb

 

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.