Des nouvelles d’ici de Sèverine Mazières

Si vous ne connaissez pas la plume de Sèverine Mazières, ces “Nouvelles d’ici” sont l’occasion de découvrir cette plume à l’écriture fluide qui sait mettre en exergue les sentiments. Ce que l’on aurait pu vivre, ressentir si nous nous étions trouvé au cœur des événements.
Sans conteste, Sèverine Mazières sait manier le verbe et les mots pour nous rappeler à quel point nos vies toutes tracées sont si fragiles et peuvent, en un instant, perdre cette linéarité à laquelle nous croyons tous. Fil rouge de ce recueil, Des nouvelles d’ici vous entraîne au cœur des tempêtes qui ont secoué nos belles certitudes ces dernières années : attentat, crash d’avion, accident de la route, meurtre… Parce que la vie n’est pas un long fleuve tranquille, l’auteure se glisse dans la peau de ces personnages que la vie fauche, déroute en un seul instant, bref, mais tragique.

couverture-des-nouvelles-dici-severine-maziere
Quand les événements vous précipitent dans la tourmente

Des nouvelles que je ne ne vous dévoilerais que d’un fil

Avec son titre éponyme, “des nouvelles d’ici” vous découvrirez Cassandre qui chaque semaine ou presque, tente de renouer le lien perdu avec sa famille, avec sa sœur Hélène, qu’elle aime tant. Un rendez-vous épistolaire qui reste sans réponse, jusqu’au dénuement. “Le bonheur est dans le pré” vous surprendra. On pourrait même penser que cette nouvelle n’a pas de lien avec l’actualité, les gros titres, et pourtant. J’ai vie pressenti où Sèverine Mazières voulait m’emmener. Il n’en reste pas moins que cette nouvelle à la force de nous interroger sur nos propres choix en matière de… Bah non ! Je ne vous dirais rien. J’ai beaucoup aimé la manière dont Sèverine nous amène à la réflexion, par petites touches discrètes, puis par des descriptions de plus en plus crues, réalistes de ce qui se déroulent, dans nos prés.  Avec “Les fleurs”, l’auteure nous rappelle qu’il est urgent de vivre, d’oser, d’être, sans quoi vous risquez de rater le train de votre vie. Elle nous rappelle que les bons moments se provoquent, finalement. Ne dit-on pas, d’ailleurs, que la chance sourit aux audacieux ? Ma préférée de son recueil est sans nul doute “Inconnue”. Une nouvelle incroyable, au suspens distillé au goutte à goutte. Je ne peux rien dire sans dévoiler toute l’intrigue, malheureusement pour vous, ou plutôt heureusement. Et si pleine de réalisme.

Du noir, oui, mais pas du polar

Ces nouvelles ont le cœur noir, mais pas noir comme dans un polar, sauf pour certaines qui s’appuient justement sur sa trame pour nous faire sombrer dans cet univers qui se plonge en chaos lorsque la vie ne sourit plus et nous dévore. Non, c’est du noir comme seule la vie sais le faire quand elle vous arrache ce qu’il y a de plus précieux à vos yeux. La force de Sèverine Mazières et de “Nouvelles d’ici”, c’est bien justement d’avoir su relier l’impensable dans nos vies sereines. D’avoir su relier entres eux des personnages, des événements et de nous rappeler à quel point les actualités, la une de nos journaux, peuvent meurtrir ceux qui la vivent. 

Sèverine Mazière a fait le choix de l’auto-édition, pour vous procurer son ouvrage, en format e-pub ou PDF, il vous faudra prendre votre plus jolie plume et la contacter : severine.mazieres@gmail.com. Vous pourrez ainsi, en plus, échanger ensuite avec l’auteure sur son recueil, une bonne idée, non ?

des-nouvelles-dici-severine-maziere-recueil

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!